Noosphère

Affiche Noosphère film en ligne Youtube

Noosphere : le long métrage fiction en ligne sur youtube, basé sur les théories de biosphere, selon Vladimir Vernadsky, Pierre Teilhard de Chardin et Bernard Werber

Réalisation & scénario :
E. SANCHEZ

Production :
C. LEBUGLE & E. SANCHEZ

Musique :
Fusionic

Acteurs :
Christophe : Julien LAGARDE,
Didier : David Mc COOK,
Damien : Damien PUJOL
Arnaud : Florant MERCADIER
Claire : Carole LEBUGLE
Rémi POTIER
Caroline ORIOL
Damien CAPDEVILLE
Elodie ESTEVE
Aurélie TORREILLES
Frédéric ROQUES
Arnaud BETOUS
Alexia : Natasha Nih / Camille PASQUIES
Technicienne : Carole LEBUGLE,
Technicien : Eric PERRAUDIN,

Synopsis :
Depuis la nuit des temps, toute personne dotée d’une conscience, participe à l’enrichissement d’une intelligence inter-humaine appelée « Noosphere« . Cette intelligence, qui représente le reflet de l’humanité, s’est tellement développée qu’elle en a créé un monde parallèle. La légende raconte qu’à travers une époque très lointaine, un élu faisait le lien entre ses deux mondes, puisant ainsi la connaissance des mondes, tout en jouant le rôle de la porte entre ces deux mondes. Malheureusement, aujourd’hui cette Noosphere est devenue mauvaise car le grand inconscient collectif est devenu égoïste et malsain : Il abuse de ses pouvoirs et prend cela comme un jeu. Son désir est de s’épanouir encore plus, désireux aller au delà de la frontière de la Noosphere et ainsi s’emparer des mondes qui l’entour. Cette biosphère est prête à tout pour l’obtenir. Mais il lui faut pour cela maîtriser la porte, le seul lien entre son monde et la Terre.

Dans ce film, le réalisateur a voulu présenter l’éternel défaut de l’humanité : Vouloir toujours plus, la soif du pouvoir pouvant arriver à sa propre autodestruction de la civilisation… Le scénario de ce film a été très apprécié par le public car la fin peut-être interprétée différemment par chaque spectateurs. Propos du réalisateur/scénariste :

« L’intérêt du film est de se poser encore plus de questions après la projection. Prendre le temps d’argumenter au sujet des diverses fins interprétées est un exercice complexe mais intéressant, car le spectateur fini aussi par redécouvrir le film à chaque visionnage, et interpréter l’histoire différemment. Je souhaite que le film vive encore un peu dans les pensées de chacun d’entre nous… »

Le film n’en serait rien sans l’influence des théoriciens qui sont à l’origine de cette cosmogénèse : Vladimir Vernadsky, Pierre Teilhard de Chardin. Bernard Werber en avait aussi évoqué quelques mots dans son livre ESRA (Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu). Cette théorie philosophique de planétosphère alimente les histoires les plus folles à travers cette fiction.

Diffusions :
Film exploité deux fois en public en 2002. Voici ci-dessous la bande d’annonce lors de sa sortie.

La bande annonce :

Le long métrage (1 heure 24 minutes) :

Copyright (C) 2002

11 réflexions au sujet de « Noosphère »

  1. Film basée sur la théorie de la biosphère intéressant, qui aurait mérité plus de moyens financiers.

    Bien que le socle relatif à la théorie de Vladimir Vernadsky, mais aussi de Pierre Teilhard de Chardin soit respecté, il ne faut pas oublier que ça reste un film fiction, avec une approche qui prend en compte un point de vue différent, sur le plan métaphysique…
    Bien que Bernard Werber aborde dans certain de ces livres le thème de la Noosphere, il n’a à ce jour apporté aucune argumentation nouvelle, contrairement aux deux premiers théoricien…

  2. Ping : Google

Laisser un commentaire